Landing page : définition et conseils pour en créer une

Landing page : définition et conseils pour en créer une
Publié le 07 avril 2021 | 0

Pour un site Internet, une landing page revêt une importance capitale. Elle a pour mission de favoriser les conversions de visiteurs en leads.

Et ainsi, d’aider le site à mener à bien ses projets. Les landing pages intègrent la plupart des stratégies de contenus.

Voici ce qu’il faut en savoir.

Landing page : qu’est-ce que c’est ?

Par définition, une landing page est une page web répondant aux besoins d’une campagne de publicité ou de marketing.

Ce terme désigne donc la page sur laquelle un internaute arrive lorsqu’il clique sur un bouton d’appel à l’action, une publicité ou autre lien.

La landing page peut alors aussi être appelée « page d’atterrissage » et elle répond à une recherche ciblée et très particulière.

Si elle est souvent permanente, il faut toutefois souligner le fait qu’une landing page peut tout à fait être temporaire, et mise en place dans le cadre d’une campagne marketing.

C’est un élément clé d’une stratégie marketing pour tout site Internet, marque, ou entreprise.

À quoi sert une landing page ?

Concrètement, les landing pages n’ont qu’un seul et unique objectif.

Les internautes qui atterrissent sur ce type de page n’ont que deux possibilités : effectuer une action ou quitter la page. L’action consiste dans la totalité des cas à remplir un formulaire.

En effet, les landing pages sont utilisées pour générer ce que l’on appelle des « leads entrants », qui désignent des visiteurs qui fournissent leurs informations de contact au site. Il s’agit ni plus ni moins de générer des leads.

 

Lorsqu’un site collecte ces informations, les visiteurs deviennent des leads, ou prospects. Et dans ce cas, on considère qu’il y a eu « conversion ».

Le seul et unique but de la landing page est donc de collecter les informations de contact des internautes.

Pour ce faire, celle-ci proposera un formulaire ou un bouton d’appel à l’action qui mène au formulaire en question. Bien entendu, ce formulaire s’accompagne d’une description de ce qu’ils vont obtenir en échange de leurs informations de contact.

 

Dans ce cadre, on distingue différentes manières d’utiliser ces pages pour collecter les informations de contact des internautes.

On peut leur proposer une inscription à une conférence en ligne (« webinaire »), un guide ou un eBook gratuit à télécharger ou simplement, une application à installer.

En fournissant leurs informations, ils peuvent aussi essayer des logiciels SAAS gratuitement ou obtenir un code de réduction pour une offre de bien ou de service.

Landing page et conversion : les étapes clés du processus

Pour créer une landing page, il faut avant tout imaginer le processus de conversion. Il s’agit du parcours et des étapes qu’un internaute va suivre pour finalement remplir le formulaire. On distingue quatre étapes.

L’offre que l’on propose

L’internaute surf sur Internet ou sur les réseaux sociaux, et tombe sur une offre. Il peut s’agir d’une publicité sur Facebook, par exemple.

Cette offre lui propose de télécharger un guide gratuit ou un eBook, de s’inscrire à une conférence en ligne gratuite, de suivre un cours vidéo, d’avoir accès à une réduction, etc.

Cette offre, nous la rencontrons par exemple lorsque nous visitons ses e-commerces. En l’échange de notre inscription à la newsletter du site (pour laquelle il faut fournir au moins une adresse e-mail valide), nous obtenons une réduction.

Le bouton d’appel à l’action

Le second élément du processus de conversion est l’appel à l’action. Il s’agit ni plus ni moins d’un bouton positionné stratégiquement sur le site, le blog, la publicité ou l’annonce, qui a pour but d’amener l’internaute sur la landing page.

Nous avons tous déjà rencontré ce type de bouton : « Télécharger » « Découvrir maintenant » ou « En savoir plus », notamment.

En cliquant sur ce bouton, l’internaute est conduit jusqu’à la landing page qui contient le lien de téléchargement, ou le formulaire d’inscription.

La landing page

C’est après avoir choisir de cliquer sur le bouton d’appel à l’action de l’offre rencontrée sur le web que l’internaute découvre la landing page.

Cette page contient l’ensemble des informations à connaître sur l’offre dont il est question, les bénéfices que l’internaute peut en tirer, et le formulaire qu’il doit remplir pour l’obtenir.

Ainsi, il remplit le formulaire de contact, et peut alors télécharger son offre ou la recevoir par e-mail, notamment.

La page de remerciement

Une fois le formulaire rempli, l’internaute voit la landing page se modifier. Celle-ci le remercie pour sa participation et lui transmet les informations nécessaires à l’obtention de son offre.

Il trouve alors les détails de la marche à suivre pour obtenir son guide gratuit, son eBook, son code de réduction, etc.

Cette page de remerciement est aussi une occasion d’inviter l’internaute à suivre la marque (ou autre) directement sur les réseaux sociaux.

Comment créer une landing page efficace ?

Une landing page de qualité doit permettre une conversion efficace des visiteurs en leads.

C’est là son seul objectif. Et son rôle est important, puisqu’elle permet d’augmenter l’audience du site à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Voici comment procéder pour créer une landing page efficace.

La proposition de valeur

La proposition de valeur est l’élément le plus important de votre landing page. Il permet de préciser votre offre, et d’expliquer à l’internaute ce qui la rend unique.

Justement, vous n’avez que quelques secondes pour capter l’attention de l’internaute. La proposition de valeur doit donc être claire, et attrayante. Pour cela, votre offre doit promettre un résultat tangible à votre audience : le bénéfice principal.

Cette proposition de valeur répond à plusieurs questions que peut se poser l’internaute : en quoi le produit ou service proposé peut-il résoudre mon problème ?

Quelle est la valeur ajoutée de cette offre (bénéfice principal) ? Et en quoi cette offre est-elle différente de celle des concurrents ?

Ces réponses vont s’obtenir à travers le contenu de la page, et notamment son titre et son sous-titre.

Le titre de la landing page

Votre offre est clairement définie. Maintenant, il faut trouver un titre et le travailler. Il est le premier élément que l’internaute voit lorsqu’il arrive sur la landing page. Il doit donc être clair et concis.

Moins il y a de mots, mieux c’est. Un bon titre de landing page communique donc l’offre de façon claire et promet un bénéfice. « eBook gratuit : comment augmenter vos leads » est un bon exemple.

Bien sûr, il existe de nombreuses façons de bien définir son titre et de le rendre accrocheur.

Le sous-titre de la landing page

Le sous-titre apparaît clairement sous le titre et permet de donner plus de détails sur l’offre.

Il permet ainsi d’expliquer à l’internaute pourquoi il doit s’intéresser à cette offre et s’enregistrer pour en profiter.

Le titre et le sous-titre sont deux éléments distincts vous permettant d’expliquer clairement votre proposition de valeur.

Par exemple, le sous-titre explique que vous ne fournissez pas uniquement les clés pour créer une landing page efficace grâce à l’eBook gratuit, mais aussi que ce guide vous aidera à générer plus de conversions.

Titre et sous-titre sont complémentaires et doivent s’adresser dans le langage courant de votre profil de client idéal.

L’appel à l’action

Votre proposition d’offre est en place, vos titres et sous-titres sont rédigés de façon optimale… Il vous faut imaginer l’appel à l’action idéale.

Celui-ci doit être mis en valeur sur la page, notamment grâce à sa forme (taille, couleur)… L’appel à l’action doit être suffisamment voyant pour qu’aucun internaute ne puisse le manquer.

Vous avez deux solutions : proposer un formulaire direct à remplir depuis la landing page, ou proposer un bouton d’appel à l’action qui renvoie l’internaute vers un formulaire à remplir.

Ainsi, c'est à vous de choisir la méthode qui vous semble la plus adaptée ici. Choisissez des mots forts, qui incitent réellement à passer à l’action : « Commencer aujourd’hui, », « S’inscrire maintenant », « Essayez gratuitement », « Télécharger maintenant »…

La création du formulaire

Nécessairement, votre bouton d’appel à l’action ou votre landing page doit contenir un formulaire. Autrement, vous ne pouvez pas collecter de données. Le formulaire doit donc se positionner au-dessus de la ligne de flottaison.

Ce dernier doit être visible pour ne pas contraindre l’internaute à faire défiler la page vers le bas pour le trouver. Pour obtenir des prospects qualifiés pour votre offre, tentez aussi de leur soustraire le plus d’informations : adresse e-mail, numéro de téléphone, nom de l’entreprise, etc.

 

Mais ne surchargez pas votre formulaire, au risque de faire fuir vos potentiels leads. Il faut trouver le bon équilibre entre un formulaire digeste et agréable à remplir et le bon nombre d’informations de contact.

Demandez les informations les plus utiles et pertinentes : tout va dépendre de votre activité. Pour certains, un prénom et une adresse e-mail suffisent. Pour d’autres, un numéro de téléphone et un nom sont nécessaires.

Les bénéfices

Enfin, le quatrième élément clé de votre landing page est le bénéfice principal. Vous avez formulé votre proposition de valeur et proposé un appel à l’action à l’internaute.

Mais celui-ci veut savoir ce qu’il va tirer de cette offre. Que gagne-t-il ? Vous pourrez exprimer le bénéfice ou les bénéfices principaux de l’internaute de différentes façons : sections textes et image, vidéo, liste à puces…

Si vous connaissez bien vos clients, vous savez ce qui les intéresse. Expliquez à l’internaute ce qu’il va apprendre ou gagner en consommant votre ressource gratuite.

Proposez-leur une réelle valeur ajoutée, mais n’exagérez pas les bénéfices. Ne donnez pas plus de trois ou quatre bénéfices et laissez votre lead découvrir les autres par lui-même.

Conseils pour optimiser votre landing page et augmenter les conversions

Dans les faits, créer une landing page n’a rien de sorcier. Mais il n’est pas toujours simple d’en tirer de bons résultats. Voici quelques astuces pour améliorer vos chances de convertir les internautes en leads.

Répéter l’appel à l’action

Il est indispensable de positionner un appel à l’action dans votre landing page. Mais rien ne vous empêche de le placer plusieurs fois. Certaines pages ne proposent le bouton d’appel à l’action qu’une fois, en haut de page.

Pourtant, il faut la faire défiler vers le bas pour accéder à tout le contenu. De ce fait, il est plus efficace d’ajouter un deuxième appel à l’action (voire plus) en cours de page ou à la fin de celle-ci.

Supprimer l’outil de navigation

Comme nous l’avons vu, la landing page n’a qu’un seul objectif : convertir des visiteurs en leads. Vous pouvez donc éliminer les distractions et le risque de les voir quitter votre page en supprimant l’outil de navigation (barre de navigation du menu). Les liens sortants peuvent aussi être supprimés afin d’éviter que les visiteurs ne quittent votre landing page et son offre.

Une landing page, une demande

Certaines landing pages comprennent beaucoup trop de demandes. Par exemple, certaines vous invitent à vous inscrire à la newsletter en plus de profiter de votre proposition d’offre. Un trop grand nombre de demandes peut porter à confusion.

Le visiteur ne sait plus quoi faire et finit par quitter la page. Une landing page : une seule demande. Si vous souhaitez proposer aux visiteurs de vous suivre sur les réseaux sociaux ou s’inscrire à la newsletter, proposez-leur des liens et formulaires adaptés dans la page de remerciement.

Intégrer des visuels

Les landing pages qui proposent des visuels sont attractives pour les visiteurs. Ces visuels rendent les pages du site plus humaines et ils seront précieux pour aider les visiteurs à visualiser les bénéfices qu’ils peuvent tirer de votre offre.

Vous pourrez intégrer un visuel derrière votre duo titre/sous-titre, mais aussi dans le reste de la page. Par exemple, pour chaque bénéfice proposé par votre offre, intégrez une image et un court texte.

Optimisation pour mobiles

Bon nombre d’internautes utilisent des supports mobiles pour surfer sur Internet.

Beaucoup arrivent sur votre landing page depuis un smartphone, par exemple. Il est donc essentiel que votre page, sa structure et ses fonctions soient adaptées pour les supports mobiles.

Attention, un site lent va systématiquement faire fuir vos potentiels leads. Et on lui associe généralement un faible taux de conversion.

L’urgence

L’urgence est un levier incitatif redoutable, même s’il est plus utilisé sur les pages de ventes. Mais il peut être intéressant à intégrer à une landing page.

Une offre limitée dans le temps est plus efficace, puisqu’elle suggère qu’elle ne sera bientôt plus disponible.

Pour créer un sentiment d’urgence, il faut alors proposer les promotions limitées dans le temps, ou annoncer un stock limité en quantités.

Testez votre landing page

Un élément à la fois, avec ou sans outils : il est possible de tester votre landing page. Tout le monde ne se lance pas dans des tests A/B, mais cela peut vous aider à améliorer la qualité de votre landing page, et ses résultats.

Qu’est-ce qu’une landing page : pour conclure

Une landing page est une page dédiée à un seul et unique objectif : augmenter vos conversions des visiteurs en leads. Elle doit donc être optimisée dans ce but, grâce à des outils et techniques spécifiques : bouton d’appel à l’action, page de remerciement, etc. À vous de jouer !


Attribuez une note à cet article :

Un commentaire ?

Les commentaires sont ouverts au public.
Cependant, nous vous recommandons de devenir membre dès maintenant ou de vous connecter à votre compte pour profiter des nombreuses fonctionnalités de la plateforme, comme promouvoir votre site gratuitement via une page de profil publique optimisée, la possibilité d'avoir un compte vendeur certifié (consulter la FAQ) pour vendre vos textes sur la Marketplace, poster vos propres articles invités etc...

Nom/Pseudo *

Site Web ( Réservé aux membres ! )

Commentaire

Confirmez que nous n'êtes pas un robot *